Terrasser en ville sans utiliser une aspiratrice est de plus en plus risqué

01 02

Ce 28 février 2008 en fin de matinée, l’entreprise Roche procède au remplacement de canalisations d’eau. Vers 11 h 30, une fuite de gaz est détectée sur le chantier, où une conduite de gaz vient d’être arrachée par une pelle mécanique, à la hauteur des numéros 117-119.
Elle est très importante. Les pompiers décident d’évacuer les immeubles.

Un pompier, le sergent-chef Stéphane Abbes est tué sur le coup, un technicien de GrDF est grièvement blessé et une quarantaine de personnes souffrent de lésions diverses. Les vitres du quartier volent en éclat et on dénombre 230 sinistrés parmi les riverains et les commerçants..

Sur le plan judiciaire, quatre entreprises ont été mises en examen pour homicide involontaire : GrDF, dont la gestion de la fuite soulève des questions ; la société Roche, qui effectuait les travaux à l’occasion desquels le branchement de gaz a été arraché ; la société Véolia, donneur d’ordre ; la société Gauthey, filiale d’Eiffage, qui avait réalisé en 2003 des travaux sur les conduites de gaz.

L’instruction du dossier touche à sa fin et les mis en cause devraient être renvoyés devant le tribunal à la fin de l’année, ou au début de l’année 2012. Mais rien n’effacera le traumatisme de l’explosion. (extrait du journal LE PROGRES de Lyon)

Malheureusement, sous nos pieds et dans le plus grand désordre, un nombre de plus en plus important de réseaux s’entrecroisent, se frôlent, se superposent et certains sont là depuis si longtemps que même leurs gestionnaires n’en connaissent plus l’emplacement exact.

La France compte 4 millions de kilomètres de réseaux, dont :

  • 1/3 aériens (1 325 000km)
  • 2/3 enterrés ou subaquatiques (2 725 000km)
  • 40% sensibles pour la sécurité (1 630 000km) :  électricité, gaz, matières dangereuses, réseaux ferroviaires, réseaux de chaleur
  • 60% non sensibles pour la sécurité (2 420 000km) mais tout aussi importants économiquement : communications électroniques, eau, assainissement

Enjeux pour les réseaux :

  • 850 000km de canalisations d’eau potable
  • 350 000km de réseaux électriques et de télécommunications
  • 250 000km de canalisations d’assainissement
  • 35 000km de canalisations de transport de gaz
  • 185 000km de canalisations de distribution de gaz